top of page
danse néo butô mickael chalopin

Danse Néo-Butô

Cours privés "techniques et expressifs" sur demande.

Tous niveaux du débutant à l'avancé.

enfant, adolescents, adulte.

La danse est un dialogue avec la gravité. 

– Ushio AMAGATSU

Histoire

La danse butô naît dans un contexte sociopolitique japonais difficile - dans l'aprè-guerre (Hiroshima / Nagasaki) - dans les années 1960 par Hijikata Tatsumi, Kazuo Ôhno puis Min Tanaka.

C'est une danse avant-gardiste et subversive à l'époque où le traditionalisme du théâtre Nô et du kabuki dominent en opposition avec l'occidentalisation du continent.

"Butô" est composé de deux idéogrammes (舞踏) qui signifient danser et taper au sol. Cette danse est caractérisée par de la lenteur de mouvement, de la poésie minimaliste et une très grande liberté stylistique. Elle est la danse du pas et du geste au service de la métamorphose.

"Néo-butô" signifie que cette danse est passée par le filtre de la transmission d'un occidental, faisant de cet art japonais un art du mouvement universel. Danse de l'ombre à l'époque de sa création, la danse néo-butô vise le passage de l'ombre à la lumière, du yang au yin pour en fin de compte transcender la dualisme corps/esprit. 

stage danse contemporaine
danse neo-buto

Pédagogie

La pédagogie de la danse néo-butô s'appuie sur une qualité de présence singulière qui vise à ralentir le mouvement et pénétrer dans un état de conscience modifiée dans lequel le temps se déroule différemment. L'attention est alors portée sur : ​

la sensorialité, la perception et l'imaginaire,

L'ancrage dans ses appuis,

le recentrage dans le bas-ventre,

le "laisser danser"

les mouvements de torsion, de tension et d'extension,

les mimiques et

la respiration

Déroulement

Généralement, les cours et les stages commencent avec un temps de mise en condition physique et mentale, d'exploration sensorielle autour d'un thème technique et se termine par un temps d'échange ou de relaxation.

bottom of page